Sélectionner une page

Dans le cadre de son ambition en matière de développement durable, le Togo se dirige lentement mais sûrement vers la mise à disposition de meilleures statistiques environnementales. C’est précisément dans ce contexte qu’a été lancé officiellement le plan stratégique de développement des statistiques de l’environnement du Togo (PASIET) la semaine dernière à Lomé. Plus d’infos sur le sujet dans la suite de cet article.

Développer les capacités du pays en matière de statistiques de l’environnement 

C’est en tout cas l’objectif annoncé du PASIET, mis en place il y a plus d’un an et qui vise, à terme, le développement des capacités du pays en matière de statistiques de l’environnement. En plus de cela, le tout nouveau plan stratégique de développement des statistiques de l’environnement du Togo devrait aussi permettre d’avoir une vue globale du secteur. Ce faisant, le PASIET aidera à orienter les actions des décideurs et des autorités publiques, mais aussi celles des partenaires dans le but de préserver l’environnement.

Pour Feyssal Moumouni, coordonnateur du projet, « Le PASIET est un document national qui décline les actions concrètes à réaliser pour asseoir le système statistique national. Ce sera la première fois que nous aurons un cadre organisationnel pour asseoir le développement des statistiques nationales de l’environnement ».

Plus d’informations sur la soutenabilité et la durabilité 

Le nouvel outil permettra en outre d’avoir des informations de plus grande qualité sur les questions relatives à la soutenabilité et à la durabilité environnementale. Cela intervient dans un contexte où les statistiques de l’environnement étaient, historiquement, le maillon faible du système statistique national togolais.  Rappelons enfin que ce projet est évalué à près de 430 000 dollars américains, et qu’il bénéficie du soutien du Fonds de la coopération économique Corée-Afrique (KOAFEC), géré par la BAD (Banque africaine de développement).