Sélectionner une page

Le 1er juin dernier s’est tenu le jour national de l’arbre au Togo. A cette occasion, le Ministre de l’environnement, du développement durable et de la protection de la nature, David Wonou Oladokoun, a annoncé la 44e édition de la campagne nationale de reboisement. Ce projet représente un enjeu majeur pour le Togo qui doit concilier protection environnementale et consommation en bois-énergie de la population. Espérons que son successeur Monsieur Katari FOLI-BAZI continue cette oeuvre ô combien importante pour le pays. Différents soutiens viennent appuyer ces mesures afin de mener à bien ce projet de reboisement au Togo.

Un projet d’envergure pour reboiser le Togo

La surface végétale du Togo est mise à mal depuis les dernières décennies. On assiste ainsi à une perte d’environ 0,42% par entre 1990 et 2015, ce qui représente une diminution de 5 679 hectares par an.

Il était alors urgent de pallier ce désastre écologique, ce à quoi s’est attelé le gouvernement au travers de nombreuses mesures. Le ministre Oladokoun a déclaré à ce titre qu’ «aujourd’hui, à travers ce projet, nous voulons amener les Togolais à adopter des attitudes citoyennes ; en coupant un arbre, il faudrait désormais en planter trois, à l’instar de ce qui se fait au Ghana ou au Kenya». La campagne nationale prévoit ainsi de planter 5 700 000 plants avec pour objectif d’atteindre la restauration de 1 400 000 hectares de paysages déboisés et dégradés d’ici 2030.

Des soutiens de tout horizon

De nombreuses institutions internationales interviennent aux côtés du gouvernement du Togo pour défendre les activités de reboisement du pays, comme la Banque Mondiale, l’Union Européenne, la FAO, ou encore la Soka Gakkai.

Le Président japonais de la Soka Gakkai, M. Minoru Harada, a annoncé en juillet dernier la signature d’un projet de reforestation, porteur d’opportunités de revenus à des groupes de femmes dans deux zones rurales du Togo. Dix millions de yens (l’équivalent de 93 300 USD) seront ainsi versés pour la phase initiale du projet.